Nouvelle année et nouvelles ambitions pour la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab). L’administration a présenté aux agents, ce 11 janvier à Libreville, son nouveau logo et ses perspectives de développement pour la nouvelle année.

caistab

 

Nouveau manager de la Caistab, Ismaël Ondias Souna entend bien insuffler sa vision du management au sein de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab), dont il a pris les rênes en octobre 2016. Il a présenté à l’ensemble de son personnel, ce 11 janvier à Libreville, les grandes réalisations de la Caistab en 2016.

«Ce qui a motivé cette rencontre avec les agents de la Caistab, c’est  que nous avons des comptes à leur rendre. Et en tant que directeur général, il est important de venir présenter aux agents ce qui s’est passé l’année écoulée, aussi bien dans les hydrocarbures que dans la filière café-cacao», a expliqué le directeur général de la Caistab.

Mais surtout, cette rencontre a permis à Ismaël Ondias Souna de présenter au personnel les perspectives de l’exercice en cours. Au niveau de l’administration des hydrocarbures, le directeur et son équipe entendent bien accélérer la transformation digitale, mettre fins aux droitures, auditer régulièrement les distances de livraison, améliorer les conditions de travail, former et renforcer les capacités des agents.

De même, plusieurs chantiers sont également prévus au niveau de la filière café-cacao : participer à la restructuration institutionnelle de la filière, former les planteurs, poursuivre les réhabilitations et les achats, booster la transformation locale de la production, nouer des partenariats stratégiques, recenser les planteurs et digitaliser l’activité.

Au-delà, Ismaël Ondias Souna souhaite également assainir la gestion financière avec, en ligne de mire, l’optimisation des dépenses. Sur le plan des ressources humaines, par contre, il sera plus question d’accélérer la formation et la gestion des carrières, optimiser l’évaluation du personnel et améliorer les conditions de travail et de vie. Autant de chantiers auxquels le personnel a automatiquement adhéré.

Par ailleurs, ces derniers ont également pris connaissance du nouveau logo de leur administration, cadrant plus avec la vision de renouveau impulsée par la nouvelle équipe dirigeante. «La Caistab change, nous investissons dans les équipements et j’en passe…Mais changer, c’est également l’image que vous renvoyez, au-delà des actes posées. D’où le changement d’identité visuelle», a déclaré Ismaël Ondias Souna.

«Contrairement à l’ancien, le nouveau logo est beaucoup plus dynamique. De plus il reflète beaucoup plus la réalité et l’avenir de la Caistab. Par ailleurs, le nouveau logo est plus simple, plus facile à reconnaître que l’ancien », a estimé le directeur général de la Caistab.

Cette réunion s’est par ailleurs achevée avec la distinction d’une dizaine d’agents, récompensés pour leurs efforts et leur dévouement à la tâche. Ces derniers ont reçu, en guise de «cadeau», une enveloppe de 500 000 francs CFA chacun ; et un bon d’achat de 250 000 francs dans certaines grandes surfaces de la capitale.