Patrice Edouard Ngaissona a battu Pierre Alain Mounguengui (30 voix contre 23), à l’élection du Comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf).

Patrice Edouard Ngaissona, nouveau membre du Comité exécutif de la Confédération africaine de football. © AFP

 

Tenue le 2 février à Casablanca au Maroc, l’assemblée générale de la Confédération africaine de football a enregistré l’élection de Patrice Edouard Ngaissona au Comité exécutif de la Caf.

Le Centrafricain a obtenu 30 voix contre 23 face à Pierre Alain Mounguengui, le président de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot).

Agé de 50 ans, Patrice Edouard Ngaissona représentera au sein de la Caf, la zone d’Afrique centrale constituée de neuf pays : Centrafrique, Congo, Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, RD Congo, Sao Tomé & Principe, Tchad.

Président de la Fédération centrafricaine de football depuis 2008, Patrice Edouard Ngaissona fut ministre des Sports de son pays en 2013.

Auteur : Jean Thimothée Kanganga