Les contours du prochain combat de Taylor Mabika ont été présentés ce 2 juin à Libreville. Notamment l’identité de l’adversaire du challenger gabonais : le Roumain Alexandru Jur, invaincu en 15 combats.

Les intervenants à la conférence de presse avec (de gauche à droite) : Paul Ilengou, Dieudonné Méfagué, Sandy Pernice et Aude Ozouaki (Assistant com. Yoka), le 2 juin 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Partie prenante à l’organisation de l’opposition entre Taylor Mabika et Alexandru Jur, le 17 juin prochain à Port-Gentil, Yoka Com’Event a présenté les aspects de ce duel annoncé le mois dernier. A la faveur d’une sortie, le 2 juin à Libreville, les responsables de cette agence de communication évènementielle ont insisté sur les enjeux de combat de boxe.

«Il s’agit d’un combat de la World Boxing Council (WBC), qui est une fédération internationale de boxe anglaise. Il opposera Taylor Mabika, challenger national, au Roumain Alexandru Jur», a indiqué la responsable communication de Yoka. «L’entrée sera gratuite pour tous les participants. Tout comme l’organisation a prévu le transport gratuit des populations vers le complexe sportif Michel Essongue de Port-Gentil», a annoncé Sandy Pernice.

Les intervenants à la conférence de presse avec (de gauche à droite) : Paul Ilengou, Dieudonné Méfagué, Sandy Pernice et Aude Ozouaki (Assistant com. Yoka), le 2 juin 2017 à Libreville. © Gabonreview

Co-organisé par sa structure et le ministère des Sports, en collaboration avec la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe), le combat du 17 juin mettra en lumière Alexandru Jur. «La WBC a confirmé le choix de l’adversaire de Taylor Mabika», a ainsi annoncé le secrétaire général de la Fegaboxe. «Alexandru Jur est âgé de 35 ans. Il cumule 15 combats et 15 victoires, dont six par chaos. Il n’a jamais perdu, ni fait de nul. C’est donc un adversaire redoutable», a lancé Paul Ilengou, soulignant que le Roumain a notamment été champion de Belgique en 2014.

Cette opposition sera précédée de quatre combats en guise de lever de rideau. «Le gala de boxe sera une opportunité pour promouvoir la discipline chez les jeunes boxeurs», a déclaré le Directeur technique national (DTN) de boxe. «Le lever de rideau mettra en lumière quatre étoiles de la boxe gabonaise. Il y aura notamment un duel entre Junior Mikamou et Eleuterio Nguba Machita, dans la catégorie coq (52 kg). Ou encore, celui entre Menié Nzue Ndong et Salif Nsangou Njikam, chez les mi-moyens (69 kg)», a expliqué Dieudonné Méfagué.

Par ailleurs, Yoka Com’Event a saisi cette opportunité pour annoncer un jeu concours online, sur le thème «Fan de boxe». «Il s’agit de prendre une photo originale en position de boxe et transmettre aux organisateurs, via notre page Facebook», a détaillé l’assistant en communication de Yoka. «Cinq présélectionnés seront choisis par les organisateurs. Les deux finalistes seront choisis par les internautes», a annoncé Aude Ozouaki.

Rendez-vous a ainsi été pris pour le 17 juin prochain dans la cité pétrolière. En attendant, Taylor Mabika peaufine sa préparation. «Il se sent bien et s’entraine très dur pour remporter son duel», a assuré Dieudonné Méfagué. «D’autant que la ceinture WBC méditerranéenne est la carte d’entrée dans la fédération la plus élevée de la boxe mondiale. Elle permettrait à Taylor Mabika de rentrer dans le WBC et d’envisager un jour combattre pour le titre suprême», a-t-il conclu.