Prévu le 17 juin prochain à Port-Gentil, les contours du prochain combat de Taylor Mabika ont été présentés à la presse, ce 22 mai à Libreville.

Les intervenants à la conférence de presse avec (de gauche à droite) : Paul Ilengou, Dieudonné Méfagué, Sandy Pernice et Aude Ozouaki (Assistant com. Yoka), le 22 mai 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Après son dernier combat à l’issue duquel il avait décroché le titre de champion du monde Lourds-Légers WBFed, en décembre dernier à Libreville, Taylor Mabika remontera sur le ring, le 17 juin prochain à Port-Gentil. C’est en substance ce qu’a annoncé Yoka Com’Event (agence gabonaise de communication évènementielle, ndlr) à la faveur d’une sortie, ce 22 mai à Libreville.

«L’objet de cette rencontre est d’informer l’opinion sur le combat de boxe, le 17 juin prochain au stade Michel Essongué de Port-Gentil, dont Taylor Mabika est l’un des challenger», a annoncé la responsable communication de Yoka. Selon Sandy Pernice, «il s’agit d’un combat de la World Boxing Council (WBC), qui est une fédération internationale de boxe anglaise».

Selon la responsable de la structure d’organisation d’évènements sportifs, «il n’est pas anodin de rappeler que c’est la WBC elle-même qui choisit les challenger. Ce combat sera donc une belle occasion pour le boxeur gabonais d’accéder aux sphères supérieures de la boxe mondiale», a affirmé Sandy Pernice, soulignant que l’événement sera organisé en partenariat avec le ministère des Sports, avec la collaboration de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe).

Par ailleurs, le Directeur technique national (DTN) de boxe à brièvement présenté la WBC. «Fondée février 1963 à Mexico par 11 pays, cette fédération regroupe la New York State Athletic Commission, la National Boxing Association, l’European Boxing Union et la British Boxing Board of Control», a expliqué Dieudonné Méfagué. «Cette fédération est considérée comme l’une des quatre principales organisations internationales de boxe professionnelle avec la WBA, l’IBF et la WBO», a-t-il affirmé, soulignant que la ceinture WBC est la carte d’entrée au sein de la fédération la plus relevée de la boxe mondiale.

«Cette ceinture permettrait ainsi à Taylor Mabika d’entrer dans le top WBC et d’envisager de combattre pour le titre de champion du monde WBC», a indiqué Dieudonné Méfagué. Egalement présent à l’annonce de ce combat, le secrétaire général de la Fegaboxe a souligné que cette opposition se déroulera en deux temps. «La première manche est prévue à Port-Gentil. Le lieu et la date du second acte, quant à eux, seront communiqués ultérieurement», a affirmé Paul Ilengou.

Si rien n’a filtré sur l’identité et le parcours de l’adversaire Taylor Mabika, Yoka Com’Event a annoncé que l’ensemble de ces détails seront communiqués le 29 mai prochain à Libreville. Entre temps, le boxeur gabonais est attendu à Libreville, ce 23 mai, pour sa préparation et sa mise au vert.