Le boxeur albanais est arrivé le 5 juin à Libreville, où il a affiché sa sérénité pour le combat face à Taylor Mabika, le 9 juin au Palais des Sports. «Je suis venu pour gagner», a déclaré Nuri Seferi.

Nuri Seferi défie Taylor Mabika, le 9 juin 2018. © albinfo.ch

 

Opposé à Taylor Mabika pour la ceinture WBC Francophone, le 9 juin à Libreville, Nuri Seferi a foulé le sol gabonais le 5 juin. A son arrivé à l’aéroport international Léon Mba, le boxeur albanais a annoncé la couleur. «Je suis venu pour gagner et non pour venir gaspiller quelque chose. Je me sens bien, j’ai eu une bonne préparation», a affirmé Nuri Seferi.

Surnommé le «Tyson albanais», l’Albanais est présenté l’adversaire le plus coriace auquel sera confronté Taylor Mabika. Agé de 42 ans, Nuri Seferi totalise 47 combats chez les pros. Soit 37 victoires, dont 2 par KO et huit défaites. Au classement mondial, il occupe le 62e rang. S’il est conscient de son statut de favori, Nuri Seferi reste cependant prudent.

«Je connais mon adversaire, c’est un très bon boxeur», a-t-il lâché, avant d’ajouter : «Que le meilleur l’emporte vendredi». Taylor Mabika est prévenu. Prévu au Palais des Sports de Libreville, ce combat professionnel se teindra en 12 rounds de trois minutes, entrecoupés d’une minute de pause.