Jusqu’ici vice-président de la Confédération africaine de boxe (Cab), Clément Sossa a été porté à la tête de cette institution, suite à la suspension du président en exercice. L’ancien patron de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe) assurera l’intérim jusqu’en 2019.

© Gabonreview

 

Après la suspension pour trois ans du président de la Confédération africaine de boxe (Cab), Clément Sossa a été porté à la tête de cette institution depuis le 15 septembre. Le 1er vice-président assurera donc l’intérim de la présidence de la Cab, comme cela lui a été signifié par l’Association Internationale de Boxe Amateur (AIBA).

«Suite à la suspension récente de Kelani Bayor de toutes les activités de boxe par la Commission disciplinaire AIBA, ce dernier a donc été révoqué de son poste de président de la Confédération africaine de boxe (AFBC)», a souligné le président de l’AIBA, dans un courrier adressé à Clément Sossa. «À cet égard, j’aimerais vous informer formellement que, conformément à l’article 37 des Statuts de l’AFBC, je vous nomme comme président intérimaire de la Cab», a poursuivi Ching-Kuo Wu.

Une nomination sur laquelle l’AIBA fonde beaucoup d’espoir. «Je suis convaincu que votre engagement personnel envers la boxe ainsi que votre vaste expertise et votre expérience avec AIBA amélioreront le travail de la confédération et aideront à développer et à soutenir notre sport sur le continent africain. J’ai hâte de travailler avec vous», a conclu le président de l’AIBA.

Ancien président de la Fédération gabonaise de boxe (Fégaboxe), Clément Sossa assurera l’intérim jusqu’à la prochaine élection de la Cab, dans trois ans. Jusqu’ici président de cette institution, Azad Kelani Bayor a été suspendu pour trois ans de toutes activités liées à l’exercice de la boxe par la commission de discipline de l’AIBA. Le Togolais a été reconnu coupable de «sérieuses violations du Code disciplinaire de l’AIBA».