Un an après avoir été sollicitée par l’Etat gabonais, la société de géosciences Spectrum a lancé récemment une nouvelle phase de sa campagne d’acquisition sismique multi-clients 3D en eau peu profonde au large du Gabon, avec une étude 3D dans le nord du pays.

Vue de l’étude «Gabon North 3D». © spectrumgeo.com

 

Après celle de 2015, le Gabon prépare déjà sa prochaine campagne d’attribution de blocs pétroliers. En décembre 2016, Spectrum avait annoncé qu’un contrat avait été signé avec l’Etat gabonais pour une campagne sismique 3D au large et au nord du Gabon. Dans la foulée, une première acquisition du sondage Gryphon 3D de 10 000 km² dans le sud du Gabon avait été lancée par la société de géosciences, qui avait alors annoncé pour le troisième trimestre 2017 la fin de ce premier sondage. Un an après, la société dit avoir lancé, en collaboration avec la direction générale des Hydrocarbures (DGH), une nouvelle phase de sa campagne d’acquisition sismique multi-client 3D en eau peu profonde au large du Gabon, avec une étude 3D dans le nord du pays.

«De vastes superficies gabonaises peu profondes restent inexplorées en raison de l’incapacité de la sismique 2D à structurer l’image dans le pré-sel, et du manque de données 3D modernes. L’enquête sismique fournira aux compagnies pétrolières un nouvel aperçu du potentiel en hydrocarbures de ces blocs ouverts», a commenté Graham Mayhew, P-DG de Spectrum pour la région Afrique.

La DGH a l’intention de rendre ces blocs disponibles à travers les futurs cycles de permis d’eau peu profonde, afin d’accélérer l’exploration. Les données recueillies faciliteront notamment l’activité immédiate lorsque les blocs seront attribués.

Pour cette campagne, Spectrum annonce que jusqu’à 5 500 km² de longues données sismiques à large bande décalées seront acquises, parallèlement aux enregistrements gravimétriques et magnétiques. L’enquête fait suite à l’étude Gabon South 3D de 11 400 km2 réalisée en début d’année 2017. Elle complète plus de 20 000 km de données sismiques 2D multi-clients offshore gabonais, détenues par Spectrum pour le compte de la DGH. Ces données donnent un aperçu régional et met en évidence les principaux domaines d’exploration.

Les nouvelles données 3D seront traitées avec des produits PSTM, PSDM et haut débit avec les premières livraisons, au début du troisième trimestre 2018, en prévision des tournois de licence anticipés. L’enquête est réalisée en partenariat avec China Oilfield Services (COSL).