A l’issue du Conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) tenu le 19 juin 2018 à Libreville, l’Etat, via le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), est devenu l’actionnaire majoritaire avec 67,39% des parts.

L’Etat gabonais via le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) est desormais actionnaire majoritaire de la Bicig avec 67,39% des parts. © directinfosgabon.com

 

Le Conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), tenu le 19 juin 2018 à Libreville, a permis à l’Etat gabonais de prendre le contrôle de cette banque. Le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) est entré dans le capital de cette société avec l’acquisition de 41% des parts de BNP Paribas.

Grace à cette prise de participations du FGIS, rapporte le quotidien L’Union du 20 juin 2018, l’Etat gabonais qui détenait déjà 26,35% des parts de la Bicig devient l’actionnaire majoritaire avec 67,39% des parts. Les privés gabonais détiennent de 26,61 % et BNP Paribas reste actionnaire à hauteur de de 6%.

Par ailleurs, le français Bernard Levie, directeur général adjoint de la Bicig a été nommé directeur général par intérim. «Un nouveau directeur général local, rompu aux arcanes de la banque et de la finance, devrait être nommé prochainement», a déclaré Etienne-Guy Mouvagha Tchioba, le PCA de la banque.