Owendo 70 a remporté la Supercoupe de basket de la ligue de l’Estuaire, le 3 mars à Libreville. Bien organisé dans son jeu que son adverse, Nzimba, le champion l’a emporté sur le score sans appel de 82 à 41.

Les joueurs d’Owendo brandissant le trophée, le 3 mars 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

La Supercoupe de basket de l’Estuaire s’est jouée le 3 mars à Libreville. Marquant le début des activités de la Ligue de basketball de l’Estuaire (Libabe), la compétition a été remportée par Owendo 70 chez les seniors hommes. Opposé à Nzimba, le vainqueur l’a emporté sur le score de 82 à 41.

«Nous avons travaillé pour cette rencontre et les petits ont fait le boulot : on voulait vraiment gagner cette coupe. C’était une manière pour nous d’imprimer le rythme en ce début de saison», a confié le coach d’Owendo 70. Pour la suite de la saison, Aboubacar Ambourouet et ses poulains vont travailler davantage pour atteindre l’objectif numéro un du club. «Nous allons continuer à travailler. Car, notre objectif est de nous qualifier pour les compétitions africaines», a révélé le coach d’Owendo 70.

Les deux finalistes messieurs. Et, l’équipe de Tama, vainqueur de la Supercoupe chez les dames. © Gabonreview

Auteur d’une prestation remarquable, le capitaine de l’équipe championne, pour sa part, est revenu sur ce qui a fait la différence au cours de cette opposition avec Nzimba. «La différence s’est faite au niveau du travail et du collectif. Nous jouons ensemble depuis longtemps et je pense que la différence s’est faite à ce niveau. A l’inverse, je crois savoir qu’il y a eu beaucoup de changements dans l’équipe adverse», a analysé Gustave Dinga.

Une analyse partagée par le coach de l’équipe défaite en finale. «Nous avons énormément pêché en défense. Et il y a eu beaucoup de jeu périphérique. Nous n’avons pas été assez agressifs. Il y a eu également beaucoup d’échec en un contre un», a souligné Gustave Antchouet. «Il y avait également un écart flagrant dans le style de jeu, la coordination, le jeu de cohésion. Contrairement à notre adverse, nous sommes encore en train de mettre la machine en marche. Nous allons travailler dessus, à commencer par la défense», a-t-il ajouté.

Chez les dames, la finale a opposé Galaxy Club à Tama. Le second club a remporté le match sur le score de 50 à 17.