La filiale gabonaise du groupe bancaire Orabank a un nouveau directeur général. Guy Martial Awona cède son poste à Rose Kayi Mivedor.

Rose Kayi Mivedor, la nouvelle directrice générale d’Orabank-Gabon. © D.R.

 

Le PCA d’Orabank-Gabon, René Hilaire Adiaheno a présenté le 22 mars Rose Kayi Mivedor, comme la nouvelle directrice générale de la filiale locale de la banque, en remplacement de Guy Martial Awona.

Ancienne directrice adjointe d’Orabank-Togo, la plus grosse filiale du groupe, Rose Kayi Mivedor bénéficie de 15 années d’expérience de dirigeant de banque, acquises au sein de trois groupes bancaires régionaux : Banque Atlantique, Diamond Bank et Orabank, qu’elle intègre en mars 2016.

«Le Gabon est un pays qui valorise le genre. Je me retrouve sur une place bancaire où nous sommes quatre femmes dirigeantes de banque. Il n’y en a pas beaucoup. Je tiens à remercier le personnel qui a abattu un travail immense et qui continue à le faire», a déclaré la nouvelle directrice générale d’Orabank.

Bien que n’ayant passé que deux années à la tête d’Orabank-Gabon, Guy Martial Awona a dirigé la banque avec beaucoup de professionnalisme, conduisant l’institution à un résultat satisfaisant, malgré les difficultés ayant jalonné l’exercice 2017.

«J’ai passé deux ans et demi à la tête d’Orabank-Gabon, deux ans et demi très riches, dans un cadre économique en léger recul. Malgré cela, Orabank a su garder sa place. Nous sommes la quatrième banque sur la place, nous avons commencé à développer un certain nombre de partenariats et des produits qui facilitent l’encaissement des clients, de leurs dépôts qui viennent de l’intérieur du pays. Au niveau du personnel, il y a eu beaucoup de développement de capacité», a témoigné Guy Martial Awona.

Présentée par le journal Jeune Afrique comme l’une des 50 dirigeantes les plus puissantes d’Afrique francophone en 2017, l’ancienne présidente de l’Association des professionnels de banques et établissements financiers (APBEF) du Togo a un challenge de taille : poursuivre les efforts de mobilisation de ressources de la filiale gabonaise, afin de soutenir la croissance des activités et répondre aux exigences règlementaires.

Orabank est un groupe bancaire présent dans 12 pays sur 4 zones monétaires de l’Afrique de l’Ouest et Centrale : Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.