Le groupe bancaire marocain Attijariwafa bank confirme sa volonté de financer à travers l’Union gabonaise de banque (UGB), sa filiale locale, les grands projets portés par les Petites et moyennes entreprises (PME) au Gabon

Siège social de l’Union gabonaise de banque (UBA) à Libreville. © D.R.

 

Grâce à sa capacité et à celle de ses partenaires à travers le monde, le groupe bancaire Attijariwafa bank a affirmé, par la voix du directeur général délégué du groupe, Boubker Jai, sa détermination à poursuivre le financement des grands projets des PME au Gabon. Cet engagement sera conduit avec un processus spécifique d’analyse des risques et renforcera la bancarisation des citoyens par la mise en place de services innovants.

«En tant que banque citoyenne, le groupe contribue au développement de l’entreprenariat dans le pays en collaboration avec JA Gabon (Junior Achievement Gabon) et à l’insertion professionnelle à travers la mise en place d’une convention avec l’Office national de l’emploi», a indiqué Boubker Jai, au cours de la cérémonie d’annonce de la nomination de d’El Kiram Abdelouahed, nouveau directeur général de sa filiale gabonaise, UGB. Une stratégie qui s’inscrit dans une démarche de consolidation de l’ancrage du groupe au Gabon. Elle procède également de la lecture réalisée autour du potentiel de développement du pays.

En effet, selon Abdelaziz Yaaqoubi, le directeur général sortant de l’UGB, Attijariwafa bank est présente au Gabon depuis 2009, à travers UGB. Celle-ci serait passée, au cours des cinq dernières années, de la 3e à la 2e place en termes de financement de l’économie locale, de collecte d’épargne et de bancarisation.

«L’union gabonaise de banque a financé plusieurs projets structurants, notamment dans les domaines des infrastructures comme les ports et les routes, des industries comme la cimenterie, outre le financement des particuliers pour l’accès au logement», a-t-il indiqué non sans relever que l’UGB est aujourd’hui un acteur de référence.