Créé en 1997 à Libreville, le groupe scolaire qui a formé des milliers de jeunes gabonais a célébré le week-end écoulé son 20e anniversaire au cours duquel plusieurs dizaines d’enseignants et membres du personnel ATOS ont reçu des médailles de la part de l’Inspection générale du Travail.

Le Groupe scolaire Bambino Village a célébré, le 5 mai à Libreville, son 20e anniversaire. © Gabonreview

 

L’ambition était grande, le pari fou. Pourtant, Pascale Milan y avait cru dès le début, lors de la création de cette école maternelle en septembre 1997. Située à Nzeng-Ayong dans le 6e arrondissement de Libreville, elle est destinée à l’épanouissement des enfants, y compris ceux issus de familles modestes.

Moments de la célébration, avec Pascale Milan et les employés honorés. © Gabonreview

 

«Sans fausse modestie, en toute humilité et sans aucune arrogance, une analyse honnête du parcours et de la position de notre institution aujourd’hui nous permet de dire haut et fort : mission accomplie», a clamé la fondatrice de Bambino Village, samedi 5 mai, à l’occasion de la célébration du 20e anniversaire de ce qui est devenu un groupe scolaire de 4 établissements et 2 extensions à Libreville, Owendo et à Akanda. Le groupe revendique la formation de «plus de 15 000 élèves» depuis sa création.

Si Pascale Milan et les siens ont cru en leur projet, c’est qu’ils estiment que le développement d’un pays passe nécessairement par l’éducation de sa jeunesse. «L’éducation qui est notre secteur d’activité, n’est pas un domaine ordinaire. Il représente le socle sur lequel reposent la construction et la prospérité des nations. Il n’y a pas de nation forte sans une école forte», a soutenu Mme Milan, rappelant que l’idée de doter le Gabon d’un groupe scolaire lui est venue plusieurs années plus tôt, alors qu’elle était directrice de l’école Bambino en Guadeloupe. D’où le nom Bambino Village donné à son groupe scolaire au Gabon.

20 ans après sa création, le groupe scolaire aujourd’hui dirigé par Ambre El Hajj n’a pas fini de se lancer des défis, mais reconnaît aussi des «menaces immenses sur le chemin de la pérennité». D’autant que «chaque jour la concurrence s’intensifie et devient de plus en plus rude». Aussi, la fondatrice a-t-elle exhorté enseignants et personnels ATOS à ne pas dormir sur leurs lauriers. «J’exhorte les uns et les autres à demeurer professionnels, combattre la routine et à se recycler pour garder intacte notre force de travail», a adressé Pascale Milan à ses collaborateurs.

La célébration des 20 ans d’existence de Bambino Village a également été l’occasion d’honorer les employés comptabilisant entre 10 et 21 ans d’expérience, dont 18 pour certains au sein du groupe scolaire. 64 employés, dont la directrice générale, ont reçu des mains de l’Inspectrice générale du travail la médaille de bronze et 7 la médaille d’argent.