Très tôt dans la matinée du 9 septembre dernier, une baleine a été retrouvée sur une plage du chef-lieu de l’Ogooué-Maritime. Malgré les efforts des agents des forces de sécurité dépêchés, elle est finalement décédée.

La baleine hydratée par les militaires. © Facebook/Danny Kouele Tole

La baleine hydratée par les militaires. © Facebook/Danny Kouele Tole

C’est un spectacle pour le moins inhabituel auquel ont assisté les populations de Port-Gentil, le 9 septembre dernier, aux aurores. Selon des témoins, aux alentours de 3 heures, une baleine à bosse a été découverte, échouée sur une plage à quelques encablures de la base militaire du chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime.

Alertés dès l’entame de leurs différentes activités matinales, les militaires ont signalé la curieuse découverte à Samuel Jocktane, le directeur provincial de la Pêche, qui a fait dépêcher sur les lieux une équipe de volontaires aidée par des spécialistes du domaine et des propriétaires de motopompes. L’animal marin, d’une longueur de 16 mètres et pesant environ 30 tonnes, selon les estimations des responsables du secteur de la pêche dans la province, a donc bénéficié de l’attention des secouristes qui, sans relâche, ont veillé à sa réhydratation. Malheureusement, en dépit des efforts des secouristes motivés par le gouverneur Martin Boguikouma, présent sur la plage, la baleine est morte aux alentours de 11 heures. Pour l’heure, la direction prise par la dépouille du mégaptère n’a pas été communiquée par les autorités. Sera-t-elle incinéré, soumise aux examens des spécialistes, ou sera-t-elle vendue aux différents restaurateurs de la ville, rien n’a filtré jusque-là.