Le buteur du Borussia Dortmund affiche ces derniers temps un fléchissement de ses performances et accumule des écarts de comportement avec son club.

Le buteur Gabonais traverse une période difficile avec son club. © D.R.

 

L’attaquant du Borussia Dortmund fait les choux gras de la presse allemande depuis quelques semaines. Après avoir été écarté du groupe qui avait affronté le club de Sttutgart le 17 novembre dernier, pour des raisons disciplinaires, le buteur Gabonais est de nouveau au cœur des critiques, avec le carton rouge écopé ce 25 novembre dans le derby de la Ruhr face à Schalke 04 (4-4).

Selon des propos relayés par le journal sportif Goal, l’entraineur du Borussia Dortmund, Peter Bosz, est inconsolable face à la contreperformance de son équipe. Elle a laissé filer la victoire alors qu’elle menait 4 buts à zéro à la pause. «C’est dur. La seule chose que l’on ressent dans son corps, c’est la déception, ça ne doit pas arriver. Quand on mène 4-0, Aubameyang a une chance d’en mettre un cinquième, ça ne doit jamais arriver, et le carton rouge (d’Aubameyang) non plus. Nous avons arrêté de jouer au football, nous avons perdu la balle trop vite, nous n’avons pas utilisé les espaces. Mais je ne veux pas chercher d’excuses», a déploré le coach de Dortmund.

Quelques jours avant, le journal Kicker qui avait jugé l’attitude d’Aubameyang sur le terrain quelque peu désinvolte avait estimé que l’homme était en crise. «Il ne cadre plus, ne travaille défensivement qu’à contrecœur et met en danger le succès de l’équipe…», avait écrit le journal.

Serait-ce cette attitude qui est à l’origine de son expulsion face à Schalke ? En tout cas c’est en tentant une action défensive à près de 30 mètres des buts de son gardien que Pierre-Emerick Aubameyang a maladroitement heurté la jambe du marocain Hamine Harit. Second carton jaune et exclusion. A 4-2 au moment de quitter les siens, l’équipe sera complètement dépassée, au point de concéder le match nul.

Une pilule difficile à avaler pour Dortmund logé désormais à la 5e place du classement de la Bundesliga, avec 8 points de retard sur le leader Bayern Munich. En plus d’être éliminé de la Ligue des champions, le club perd progressivement ses repaires même en championnat.

Les envies d’ailleurs manifestées par le Gabonais lors du marché des transferts, avec des prétendants peu enclins à casser leurs tirelires pour la clause libératoire fixée par le Borussia Dortmund (80 millions d’euros), n’ont-ils pas affecté ses ambitions avec le club ? Rien n’est moins sûr, car sa prestation lors de ce derby semblait le désigner homme du match, notamment avec son but à la 12e minute, ainsi que sa passe décisive pour Mario Götze (20e).

Auteur : Alain Mouanda