En prélude aux soirées 100% hip hop annoncées pour les 30 et 31 octobre courant, la 13è édition du Festival Gabao a fait la part belle à la culture nationale, avec les prestations de Nicole Amogho et Vyckoss Ekondo.

Vickoss Ekondo en prestation à l’IFG, le 29 octobre 2015. © Gabonreview

Vickoss Ekondo en prestation à l’IFG, le 29 octobre 2015. © Gabonreview

 

L’ouverture du 13e Festival Gabao, avec Nicole Amogho, Landry Ifouta et Morin. © Gabonreview

L’ouverture du 13e Festival Gabao, avec Nicole Amogho, Landry Ifouta et Morin. © Gabonreview

Malgré l’averse, la nuit du 29 au 30 octobre dernier fut une totale réussite, au regard de l’affluence enregistrée à l’occasion du lancement de la 13e édition du Festival Gabao. A l’Institut français du Gabon (IFG), la culture gabonaise s’est exprimée, avant l’organisation des deux spectacles dédiés à la culture urbaine, les 30 et 31 du même mois. Pour les organisateurs de l’événement, il s’agissait de répondre aux nouvelles exigences du public qui, au cours des éditions précédentes, avait émis le souhait d’assister à un concert consacré aux rythmes musicaux du Gabon, en dehors des prestations d’artistes estampillés «hip hop». Une façon, d’impliquer les plus âgés et autres amateurs de rythmes traditionnels. «Pour cette 13e édition, il fallait donc accéder à cette demande mais en offrant du lourd au public», explique Jules Kamdem Tagiawa

A l’IFG, «du lourd», il y en a eu, avec la prestation d’artistes de renom, à l’instar de la chanteuse Nicole Amogho et de Vyckoss Ekondo. Les deux artistes ont livré des prestations live. Chacun d’eux a offert au public une sorte de compilation de ses meilleures productions. Entre les deux artistes, d’autres ont assuré l’entracte. Si le show s’est ouvert par une prestation live du jeune pianiste Morin, dont le talent s’est exprimé à travers la reprise en rythme traditionnel d’un titre de la chanteuse barbadienne Rihanna, le playback de Landry Ifouta lui a permis de faire la promotion de son dernier album intitulé «Mangamba». Pour la soirée du 31 octobre courant, de nombreux artistes venus du continent sont annoncés, parmi lesquels les rappeurs Nix (Sénégal), Ruff N Smooth, Neto-X (Ghana) et Fanicko (Bénin), qu’accompagneront Professeur T, NG Bling et Nelyo.