En vue de fédérer les jeunes du quartier PK7 autour des valeurs d’unité et de solidarité incarnées par le sport, l’Association des jeunes unis pour le développement de Nkolengum (AJUDN), a lancé le 15 mai, la 1ere édition du cross populaire de Nkolengum.

Steeve Elague, champion de la course, franchissant la ligne d’arrivée, le 14 mai 2017 à Nkolengum (Libreville). © Gabonreview

 

Les athlètes amateurs en pleine course. © Gabonreview

Les jeunes de PK7 Nkolengum, dans le troisième arrondissement de Libreville se sont régalés ce 14 mai, avec le lancement de la 1ère édition du cross populaire de Nkolengum. Organisé par l’Association des jeunes unis pour le développement de Nkolengum (AJUDN), l’évènement sportif avait pour objectif de fédérer les jeunes de ce quartier autour des valeurs d’unité et de solidarité prônées par le sport.

Ainsi que l’a relevé Maurice Nzao Moussavou, président de l’AJUDN, le cross visait à sensibiliser les jeunes sur ce qu’ils peuvent apporter pour contribuer au développement de leur quartier. «Nous avons organisé cet évènement (en vue de) soigner l’image de notre quartier. Depuis longtemps, Nkolengum est considéré comme un refuge de délinquants. Aujourd’hui, à travers cet événement, nous démontrons  qu’à Nkolengum il n’y a pas que des délinquants on y trouve aussi des jeunes responsables», a déclaré Maurice Nzao Moussavou.

Deux catégories d’athlètes concouraient à ce cross, couru sur 6 kilomètres : les cadets, âgés de 17 à 20 ans, et les juniors, âgés de plus de 20 ans.

A l’arrivée, le jeune Steeve Elague a remporté la course avec un chrono de 9 minutes dans la catégorie des juniors. Khen Mfoumbi, quant à lui, est arrivé premier dans la catégorie des cadets après avoir réalisé un temps de 8 minutes 30.

Des performances dont les deux champions se sont réjouis : «Je suis heureux de ma performance et merci à L’AJUDN et je souhaite que ce genre d’initiative continue pour occuper et égayer les jeunes du quartier», a lancé Elague Steeve. «Je me réjouis d’être arrivé premier du cross de Nkolengum. Je vais continuer à travailler et espérer participer aux grandes compétitions dans l’athlétisme», s’est félicité Khen Mfoumbi. Rendez-vous a été pris pour la prochaine édition prévue pour le mois de mai 2018.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga