Aux championnats du monde techniques de Choi Kwang Do à Atlanta aux Etats-Unis, deux Gabonais, Guy Roger Nzamba et Dorcasse Nzamba ont obtenu au total cinq médailles.

Guy Roger Nzamba (à gauche) et Dorcasse Nzamba ont récolté 5 médailles aux championnats du monde techniques de Choi Kwang Do aux USA. © D.R.

 

Pour sa première participation, Dorcasse Nzamba s’en est bien tirée. © D.R.

Ils n’étaient que deux à représenter le Gabon. Pourtant, aux championnats du monde techniques de Choi Kwang Do, organisés du 19 au 22 juillet 2017 à Atlanta aux Etats-Unis, les deux Panthères ont parfaitement assumé leurs responsabilités. Ils n’ont pas manqué de faire bonne impression tout au long de cette compétition initiée dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire de cet art martial, créé par le Grand Maitre Kwang Jo Choi (9e dan), un des pionniers du Tae Kwon do. Guy Roger Nzamba et Dorcasse Nzamba en sont sortis avec cinq médailles au total, quatre en or et une en argent. Une belle rançon pour le père et sa fille, qui ont tous deux dédié leurs différentes distinctions au Gabon, leur pays d’origine, bien qu’installés depuis des années aux Etats-Unis. Leur slogan : «Le Gabon en force n’est pas dernier !»

Pour Dorcasse Nzamba (ceinture verte supérieure), dont c’était la première aux championnats du monde, la compétition s’est achevée avec deux médailles d’or et une médaille d’argent. Précisément, une médaille d’or en individuel pour le compte du Gabon dans sa catégorie et une médaille d’or en équipe pour les Etats-Unis. Elle devient, au terme de cette compétition, la 3e gabonaise championne du monde dans sa catégorie et la 1ère gabonaise championne en techniques.

Guy Roger Nzamba (ceinture noire 4e dan) quant à lui, n’est pas à sa première participation. Plusieurs fois champions du monde, il a fini avec deux médailles d’or en équipe (techniques et démonstration) pour le compte des Etats-Unis, avant d’être sacré vice-champion du monde en individuel pour le compte du Gabon dans la catégorie des Maîtres, allant du la 4e au 6e dan.

Après ces exploits, les deux Panthères du Gabon ont déjà dans leurs viseurs les championnats d’Europe, prévus en Angleterre en mai 2018. Pour l’heure, place à la préparation !