Organisée par le label Zorbam Prod et l’IFG, la 4e édition de la coupe nationale de Slam qui s’est déroulée le 23 mars dernier à l’Institut Français du Gabon, a été remportée par Arielle Youri Mboughou.

arielle youri mboughou

Étudiante à l’Université Omar Bongo et ex-membre du groupe «Eyo slam», Arielle Youri Mboughou, succède ainsi à Fly Aton, vainqueur de la précédente édition. Elle représentera le Gabon à la prochaine édition de la coupe du monde de Slam à Bobigny, en France.

Lors de ce concours, l’heureuse lauréate a était face à 9 adversaires.  Elle a su imposer son style à travers, notamment, son sujet de prédilection, la femme. La demoiselle déclare en effet haut et fort être «une féministe extrémiste». S’exprimant récemment sur les ondes d’une radio périphérique, elle a précisé : «Je développe tout mais la femme est au centre. Je veux prouver au monde entier que la femme est un maillon fort de la chaîne de l’humanité, on a besoin d’elle et elle ne doit pas être marginalisée».

La compétition n’a pourtant pas été des plus faciles pour la slameuse gabonaise. Durant la finale, Arielle Youri Mboughou a été opposée à dix autres slameurs tous aussi connus, sur la scène nationale, qu’elle. Notamment, Lord Mallolas, Joé, Pitbull, Shaq, Nestor, Serval, Jessy, Odoule, Shesiq, entre autres. A tour de rôle, les slameurs ont eu chacun trois minutes pour exprimer leur talent et leur capacité à affronter un public venu nombreux et un jury composé d’enseignants, d’artistes et d’autres professionnels.

La finale de cette quatrième édition du concours national de slam a donc permis à Arielle Youri Mboughou, de se qualifier pour la coupe du monde de Slam qui se tiendra durant le mois de juin prochain à Bobigny, en France. Avant Arielle Youri Mboughou cette année, en 2010 le Wise, un autre étudiant inscrit à l’U.O.B y représentait le Gabon. L’année dernière, Fly Aton était le grand vainqueur de ce concours national.