Produit de l’Ecole des hautes études en sciences de l’information et de la communication de l’Université Paris-Sorbonne (Celsa Paris-Sorbonne), Camelia Ntoutoume-Leclercq a été nommée au Conseil d’administration de l’association des anciens élèves de cette prestigieuse école.

Camelia Ntoutoume-Leclercq, première africaine au Conseil d’administration Alumni du Celsa Paris-Sorbonne. © D.R.

 

«C’est la première fois qu’une ancienne élève d’origine africaine y siège. Quelle grande joie pour ma modeste personne, les miens et mon continent!», s’était-elle écriée après sa désignation.

Les Alumni du Celsa Paris-Sorbonne poursuivent trois grandes missions : accompagner les anciens élèves dans leur carrière professionnelle, animer le réseau solidaire, amical et professionnel des anciens, faire rayonner la marque Celsa à travers d’événements professionnels pendant l’année. Elle les aide ainsi à se rencontrer et à rencontre d’autres personnalités du monde, à se projeter, à s’investir et surtout à s’entraider.

L’ordre du jour du récent Conseil d’administration était axé sur la présentation de nouveaux administrateurs (Isabelle Le Bourgois et Camelia Ntoutoume-Leclercq), la préparation du calendrier prévisionnel des prochains conseils, des séminaires et du TEDx 2018; ainsi que la finalisation de la plaquette et l’annuaire de l’association.

D’origine gabonaise, Camelia Ntoutoume-Leclercq est la première africaine à siéger au Conseil d’administration de cette association. Avec cette charge, elle devra s’activer à faire rayonner ce réseau crée en 1969, regroupant les anciens élèves du Celsa Paris-Sorbonne, représentant 10 000 communicateurs, répartis dans 40 pays sur tous les continents.