Le chef de l’Etat gabonais sera l’un des invités d’honneur du VIe sommet panafricain des jeunes leaders des Nations Unies, devant se tenir du 21 au 25 mai au Burkina-Faso.

Ali Bongo lors du 5e sommet du Rojalnu, tenu à Libreville en mai 2016. © Gabonreview

 

Le président du Gabon sera hôte d’honneur de ce sommet dont l’objectif est de renforcer la participation responsable et citoyenne des jeunes dans la mise en œuvre des politiques publiques de développement. Comme ses pairs du Rwanda, Niger et Togo, Ali Bongo prendra part à la rencontre devant permettre à la section Afrique du Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations unies pour la réalisation des Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD) d’élaborer un schéma directeur de la contribution des jeunes au développement durable.

Prévu pour se tenir du 21 au 25 mai à Ouagadougou au Burkina-Faso, l’évènement porte sur le thème : «Vers l’appropriation des objectifs du développement durable (ODD), la contribution des jeunes au cœur du plan de rattrapage du VIH (90-90-90) et la capture du dividende démographique». La rencontre de Ouagadougou permettrait élégamment au Rojalnu-ODD-Afrique de constituer une délégation de jeunes leaders africains chargés d’accompagner le président du Burkina-Faso, Rock Marck Christian Kabore, porte-parole de la jeunesse africaine, à la 73e Assemblée générale des Nations Unies. Les échanges de cette 73e assemblée porteront entre autres sur la santé sexuelle et reproductive, la migration des jeunes et la prévention des conflits.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga