Académie par excellence d’accueil des étudiants gabonais en Chine, l’Université de Wuhan a attribué au président gabonais l’équivalent d’un doctorat honoris causa.

Ali Bongo lors de la cérémonie organisée en son honneur, le 5 septembre 2018, à l’ université de la ville de Wuhan. © DCP Gabon

 

Le président Ali Bongo Ondimba s’est vu décerner un doctorat honorifique en droit par l’élite de l’Université Wuhan lors de sa visite dans la province du Hubei en Chine centrale.

© DCP Gabon

Une cérémonie a été organisée, le 6 septembre, dans cette université de la ville de Wuhan, capitale de la province du Hubei, pour la remise au président gabonais de son titre honorifique. «En me décernant cette distinction, je considère que l’Université de Wuhan a bien voulu rendre hommage aussi bien au Gabon mon pays, qu’au continent africain. C’est l’occasion pour moi de vous exprimer ma profonde gratitude et mes remerciements chaleureux pour ce titre dont je mesure la valeur et la portée», a déclaré le président du Gabon à l’issue de cette cérémonie.

Un jour avant, le mercredi 5 septembre, Ali Bongo et la délégation qui l’accompagne étaient  à Yichang, la ville la plus proche du célèbre projet des Trois Gorges, sur la puissante rivière Yangtze. Situé à Sandouping, près de la ville de Yichang où était la délégation gabonaise, les Trois Gorges est le plus grand barrage hydraulique et la plus grande centrale hydro-électrique du monde.

L’Université de Wuhan a commencé à recevoir des étudiants gabonais en 1987. En 2018, cette université a enregistré 100 étudiants gabonais ayant terminé leurs études ou étudié des disciplines telles que la langue chinoise, la médecine, le droit et l’économie.

Le doctorat honoris causa est une marque de distinction offerte par une université à une personnalité ayant posé sa marque dans un domaine particulier. Ali Bongo est récompensé pour son engagement dans la préservation de l’environnement et notamment dans la lutte contre le réchauffement climatique.