Récemment de passage à Libreville, à l’occasion du grand concert de clôture de la Coupe d’Afrique des Nations 2012, Akon serait poursuivi en justice.

Akon serait une fois de plus poursuivi en justice. La star américaine n’aurait toujours pas payé les honoraires d’une agence ayant effectué des travaux dans l’une de ses propriétés. Le site Internet américain TMZ indique à cet effet que le chanteur devrait environ 30.000 euros à ces ses avocats. L’artiste déclare haut et fort que ces accusations sont mensongères et demande aux autorités compétentes de la classer.

A aujourd’hui 38 ans, Akon (Alioune Badara Thiam de son vrai nom) qui a déjà connu des démêlés avec la justice à la suite d’une plainte par un organisateur de concerts en Belgique pour rupture de contrat et fraude puis, pour avoir jeté un fan de la scène, se retrouve une fois de plus devant les projecteurs pour une autre affaire judiciaire.

Southern Electric, une société d’électricité, affirme ne pas avoir été payée pour tous les travaux effectués dans sa maison en Géorgie. La compagnie demande près de 40.000 euros en guise de dédommagement. D’après le site TMZ, la mère de la star internationale serait à l’origine de cette embrouille. Affaire à suivre !