Après plusieurs semaines de vote, les cinq finalistes nationaux du concours Airtel Trace Music Star 2016, ont été dévoilés le 19 avril courant à Libreville.

Les cinq finalistes, le 19 avril à Libreville. © Gabonreview

Les cinq finalistes, le 19 avril à Libreville. © Gabonreview

 

Les cinq finalistes nationaux du concours Airtel Trace Music Star 2016 ont été présentés le 19 avril courant à Libreville. Il s’agit de Tsomnon Ginaëlle, Franck Moukétou, Arnaud Eyagha Edzo, Chandrika Adidet et Leila Bella Ossima. Leur présentation au public a également marqué le lancement des votes définitifs devant permettre de choisir le représentant national au concours Airtel Trace Music Star.

Quelques moments de la conférence de presse, le 19 avril à Libreville. © Gabonreview

Quelques moments de la conférence de presse, le 19 avril à Libreville. © Gabonreview

Indiquant que les cinq finalistes ont été choisis sur des critères précis (qualité de la voix, technique, expressivité, originalité), le directeur général de Direct Prod a remercié le jury, dont il est également membre. Rappelant que le concours a obéit au triptyque compte Airtel-appel-chant, Edgard Yonkeu s’est félicité du nombre de participants, évalué à plus de 10 000. Dans le cadre de cette sélection finale, il a par ailleurs informé que les votes précédents ont été remis à zéro. «Seuls compteront, les votes enregistrés à compter de ce jour, jusqu’au 6 mai prochain, date de la finale nationale prévue à Libreville», a-t-il expliqué.

Face aux rumeurs de tricherie et favoritisme, le membre du jury a soutenu qu’un accent particulier a été mis sur «les mécanismes et moyens de contrôle». Dans le même sens, un autre membre du jury a estimé que cette année les choses seront particulièrement corsées. «Car nous voulons des performances dignes de ce nom. Notre objectif est d’élever le niveau», a averti le producteur Da Fresh, attendant des finalistes plus d’efforts mais aussi et surtout de l’autopromotion pour amener le plus grand nombre à voter pour eux. Le directeur marketing d’Airtel Gabon, également membre du jury, a estimé quant à lui que ce concours est l’occasion pour chaque finaliste de réaliser son rêve, avec le concours de Direct Prod. «Notamment celui d’être coaché par Keri Hilson», a-t-il déclaré, évoquant par ailleurs des prix allant, sur le plan local, de 200 000 à 1 million de francs CFA. «Dans tous les cas, aucun finaliste ne sortira pas de là perdant», a-t-il affirmé.

Egalement présente à cette conférence de presse, la lauréate nationale 2015 a également conseillé les finalistes. «Votre adversaire c’est le trac», a lancé l’artiste Shan’L, invitant ainsi les cinq prétendants à la couronne nationale à se surpasser. Après leur présentation, les finalistes bénéficieront par ailleurs de l’enregistrement de morceaux, de mini-émissions et de coaching. La finale du continentale aura lieu en juin prochain à Lagos, au Nigeria. Le représentant gabonais y affrontera des compétiteurs de la RDC, du Ghana, du Kenya, de Madagascar, du Malawi, du Nigeria, de la Tanzanie, de la Zambie et du Niger. Qui sera le successeur de Shan’L au Airtel Trace Music Star 2016 ? Les votes sont définitivement lancés.