Les équipes nationales féminine et masculine évolueront respectivement dans les poules A et C, lors de la phase finale de cette compétition continentale qui se déroulera du 24 septembre au 3 octobre prochain à Yaoundé (Cameroun) et du 19 au 30 août courant en Tunisie (Nabeul et Tunis).

Joie après la qualification du Gabon à l’Afrobasket, au terme des éliminatoires zone IV, Libreville du 2 au 8 mars 2015. © Fédération gabonaise de basketball

Joie après la qualification du Gabon à l’Afrobasket, au terme des éliminatoires zone IV, Libreville du 2 au 8 mars 2015. © Fédération gabonaise de basketball

 

La Fédération internationale de basketball africain (Fiba) a procédé, le 9 mai dernier, au tirage au sort de la phase finale des rencontres de l’Afrobasket (2015). Chez les dames, la première partie du tournoi se jouera sous forme de championnat : chaque équipe rencontrera les cinq adversaires de son groupe. Les quatre meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour la phase finale, qui se disputera selon le système de matches à élimination directe à partir des quarts de finale (demi-finales et finale). À noter que les futures championnes d’Afrique seront qualifiées pour les Jeux olympiques de 2016 à Rio. Chez les hommes, l’instance dirigeante du sport à la balle orange a profité de la rencontre de Yaoundé pour déterminer les trois nations invitées, à savoir : le Sénégal, la Centrafrique et l’Algérie. Durant la phase de poules, les Panthères évolueront dans le groupe C avec l’Egypte, le Mali et le Cameroun, alors que la Tunisie, l’Ouganda, le Nigéria et la RCA seront dans le groupe A, le Sénégal est logé dans le groupe B avec l’Angola, tenant du titre. L’Algérie a été placée dans le groupe D avec la Côte d’Ivoire.

«On ne change pas une équipe qui gagne » a-t-on coutume de dire pour justifier le choix de la continuité. Tel est l’ambition que partagent Servais Allogho Essongue et Thierry Hervé Bouanga, respectivement entraineurs principaux des sélections féminine et masculine. En concertation avec les membres de leurs staffs respectifs et la direction technique nationale, ils ont procédé au choix des futurs ambassadeurs du Gabon au double challenge de l’Afrobasket et aux jeux africains de 2015. À ces jeunes équipes seront affectés quelques vétérans évoluant à l’étranger afin d’améliorer la qualité des équipes.

Les poules dames :

Groupe A : Cameroun, Mozambique, Afrique du Sud, Gabon, Ouganda et Mali

Groupe B : Angola, Sénégal, pays qualifié de la zone 2 Wild Card, Algérie et pays qualifié de la zone 3.

Les différents groupes de l’Afrobasket 2015 après le tirage au sort complémentaire :

Groupe A : Tunisie, Ouganda, Nigéria, Centrafrique

Groupe B : Angola, Mozambique, Sénégal, Maroc

Groupe C : Egypte, Gabon, Mali, Cameroun

Groupe D : Côte d’Ivoire, Cap-Vert, Algérie, Zimbabwe.

Cette compétition est également qualificative pour les Jeux Olympique de Rio 2016.

La présélection de l’équipe dames du Gabon :

Locaux : Maryline Aboghe Pauba, Tania Angue Ngoua, Andrée Mouele, Macolombe Moussirou Mougongou, Georgina Ngo, Émilienne Nzengue, Mathilde Okome (Somo B) ; Carine Anguiba, Foxias Folake, Cynthia Mouleka Moussonda, Audrey Obon N’nang, Chancy Joyce Tsoungui (Tama BB) ; Rolande Gemina Ndinga Oroumbotche, Jeannette Ngningone Ondo, Leila Zeng Mezui (Espoir B) ; Anne-Marie N’to (Galaxie) ; Herdell Nang Abagha (Oyem B).

Expatriées : Géraldine Yema Robert, Grâce Mbaikoua, Carine Jessica Mebiame (France), Ghislaine Aboghe (Maroc), Vanessa Ngouenya (Nigéria), Mimi Mungedi, meyia Lucchesi Blevie (Etats-Unis).

La présélection de l’équipe hommes du Gabon :

Locaux : Axe Ombango Ossami, Freddy Lyvaan Obame Obame (As Estuaire) ; Chris Alan Ndikouendi, Marvin Joy Mapaga (Espoir B) ; Lin Francis Kobangoye Ikinda, Rodrigue Moukagha Atsu, Steeve Samuel Ndong (Manga B), Cabrel Boundou, Wora Malouta (stade Mandji), Sylver Abessolo Toung, Marius Assoumou, Yannick Belinga, Ontala (Somo B) ; Lionel Fabre, Jason Reteno Yi Mbourounda (Tali BB).

Expatriés : Fabien Bissielou Redombina ; Darlys Olago Obango (Phillipines) ; Lerry Essono Mve (Algérie) ; Yan Ulrich Stéphane Lasme Redombina (Turquie), Gil Thérence Mayimba, Christopher Obame Correa Sylva (Etats-Unis).