La sélection nationale de basket-ball effectuera, en Serbie, un stage de préparation au championnat d’Afrique de basket-ball masculin 2015, prévu en Tunisie du 19 au 30 août 2015.

© D.R.

© D.R.

 

Comme la sélection féminine avant elle, l’équipe masculine de basket-ball s’envolera pour la Serbie. Elle y effectuera sa préparation pour le championnat d’Afrique de basket-ball masculin 2015, qui se jouera en Tunisie du 19 au 30 août courant. A cette occasion, le sélectionneur Thierry Herve a retenu 23 joueurs. Il s’agit de Silvère Abessolo Toung, Lerry Essono Mve (Algérie), Fabre Lionel Onanga, Lin Francis Kobangoye Ikinda, Rodrigue Moukagha Atsu, Christ Alan Ndikouedi, Freddy Obame Obame, Jason Reteno Yi Mbourounda, Aymar Kabrel Boundou, Jacques Mesmin Nze Digondi, Steeve Samuel Ndong, Stéphane Lasme Redombina (Turquie) et Gilles Thérence Mayimba (USA). Bien entendu Stéphane Lasme sera la grande attraction de cette équipe. L’ailier de 2.03 m a une forte capacité de protection du cercle en défense, et une bonne présence sur les rebonds. Il est également capable de marquer. Le joueur de 32 ans avait marqué les esprits lors de l’AfroBasket 2005 à Alger en terminant meilleur joueur de son équipe avec une performance moyenne de 11.7 points et 10.1 rebonds par match.

Elu meilleur défenseur de l’édition 2012-2013 de Turkish Airlines Euroligue, Stéphane Lasme est impatient de porter à nouveau le maillot national. L’autre atout majeur des Panthères est sans conteste Francis Kobangoye, un des meilleurs joueurs du championnat national. Le joueur de 25 ans qui évolue dans le club de Tali BB a pris une part importante dans la qualification pour Tunisie 2015. Pour lui, «le Gabon compte sur solidité du groupe pour écrire l’histoire en Tunisie». En 2005, lors de l’AfroBasket disputé en Algérie, le Gabon avait terminé à la 9ème place tout comme à l’occasion de sa toute première participation à l’AfroBasket 1993 à Nairobi au Kenya. Pour l’édition 2015, le pays s’est donné les moyens de revenir sur la scène internationale. Il espère améliorer les résultats obtenus lors de ses dernières participations. En clair : faire plus que de la figuration.