Le Gabon gagne 5 places dans la deuxième édition de l’indice des pays africains les plus attractifs intitulé « The Africa Investment Index 2018 », passant du 34e rang en 2016 au 29e en 2017. Cependant, le pays peine toujours à s’imposer dans sa sous-région, comme destination de choix.

Le Gabon, 29e économie attractive pour les investissements dirigés vers le continent. © Gabonreview

 

Selon le dernier classement Africa Investment Index 2018 (AII) de Quantum Global, la division de recherche indépendante du fonds d’investissement suisse, le Gabon occupe la 29e place en termes d’économie attractive pour les investissements dirigés vers le continent. Le pays arrive derrière le Togo 28e et la République démocratique du Congo 27e.

L’AII est fondé sur 5 piliers ou facteurs issus d’un ensemble plus vaste d’indicateurs sur l’investissement qui comprend, entre autres, la part de l’investissement national dans le PIB, la part du flux total net d’investissements directs étrangers (IDE) en Afrique, les prévisions de taux de croissance du PIB, le facteur de croissance de la population par rapport au PIB, le taux d’intérêt réel, la différence entre le taux de croissance de la masse.

L’édition 2018 de l’indice reste dominée par l’Afrique du Nord qui occupe les trois premières places (Maroc, l’Egypte et l’Algérie). Elle est suivie de l’Afrique australe avec le Botswana (4e), l’Afrique du Sud (6e) et la Zambie (8e). Tout comme l’Afrique de l’Ouest, la zone Est place aussi ces deux moteurs économiques : l’Ethiopie (7e) et le Kenya (8e). Le champion en Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire arrive au 5e rang sur le classement continent.

Au cours des quatre dernières années, l’indice africain des investissements a classé le Gabon au 29e rang en 2014, 25e en 2015 et à la 35e et 29e place respectivement pour les exercices 2016 et 2017.

Ce positionnement du pays avec un score de 25,30 points devrait servir d’indicatif pour l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI), dans l’élaboration de sa politique de promotion de la destination Gabon auprès des investisseurs étrangers.