Le Gabon vient de solliciter de la Suisse une information judiciaire contre Guido Santullo, l’homme d’affaires franco-italien qu’il accuse de corruption d’agents publics et d’obtention illégale de marchés publics.

L’homme d’affaires franco-italien, Guido Santullo. © Gabonreview

 

L’Etat gabonais, selon une information d’Africtelegraph, vient de solliciter de la Suisse, une information judiciaire contre Guido Santullo. Le Gabon accuse l’homme d’affaires franco-italien de corruption d’agents publics étrangers pour l’obtention illégale de marchés publics, d’escroquerie en bande organisée et de blanchiment d’argent.

Des infractions et des crimes financiers dont  le Gabon invite le tribunal fédéral Suisse de se saisir, afin de rétablir le pays dans ses droits et obtenir réparation. Selon le même média c’est le magistrat Claudio Mascotto, qui devrait se chargera du dossier.

Pour sa part, Guido Santullo réclame à l’Etat gabonais, depuis de longs mois, le paiement du reliquat de 364 milliards de francs CFA pour la construction de routes et autres ouvrages d’art réalisés par le franco-italien au Gabon depuis plusieurs années. Le 22 mars  dernier sous saisine de Guido Santullo, le Tribunal de commerce de Paris s’était déclaré incompétent sur le jugement d’une partie de l’affaire.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga