La Fédération internationale de football association (Fifa) vient de signifier à Mangasport qu’il a jusqu’au 28 mars au plus tard, pour s’acquitter du paiement des arriérés de salaire et indemnités dus à Mariano Michaël Beugre, ancien joueur du club de Moanda dont le contrat a été rompu abusivement.

© bilan.ch

 

Dans le cadre du litige l’opposant à Mariano Michaël Beugre, son ancien joueur ivoirien, Mangasport a été sommé par la Fédération internationale de football association (Fifa) de s’acquitter du paiement des arriérés et indemnités, au plus tard le 28 mars 2018, sous peine de lourdes sanctions.

L’Ivoirien Mariano Beugré, ancien joueur de l’AS Mangasport. © Gabonreview

«Il appartient dès lors à l’AS Mangasport de Moanda de s’acquitter conformément à la sentence du Tribunal arbitral du sport prononcée le 2 novembre 2017, cette sentence confirmant intégralement la décision rendue le 24 novembre 2016 par le juge de la chambre de résolution des litiges de la Fifa et ce, au plus tard le 28 mars 2018», a déclaré la Fifa dans un courrier adressé à Mangasport.

Suite à une plainte du joueur auprès de la Fifa, pour rupture abusive de contrat, le club de Moanda avait été condamné à verser au plaignant la somme de 19 millions de francs CFA, en novembre 2016. Contestant cette décision, Mangasport avait saisi le Tribunal arbitral du sport en mars 2017, qui avait finalement rejeté cet appel. Par ailleurs, les arriérés salaire et les indemnités dues à Mariano Michaël Beugre, évoluant désormais à Al Saad (D1 qatari), avoisineraient les 30 millions de franc CFA à ce jour.