Après plusieurs mois de travaux, l’Aéroport international Léon-Mba de Libreville a officiellement ouvert son nouveau salon VIP. Une ouverture qui coïncide avec le lancement dans quelques jours de la Can au Gabon.

Vue du salon VIP «Ekena» de l’Aéroport international Léon-Mba de Libreville. © Gabonreview

 

Fini le passage au salon provisoire ouvert en avril 2016. Les clients VIP de l’Aéroport international Léon-Mba de Libreville ont désormais un salon digne de leur standing. En travaux depuis plusieurs mois, les espaces «Ekena» et «Ayogo» (ex-salon ministériel) ont ouvert leurs portes au public le 9 janvier en présence du vice-Premier ministre, Bruno Ben Moubamba, et du ministre des Transports et de la Logistique, Flavienne Mfoumou Ondo. Il s’agit, a indiqué Jean-Michel Ratron, directeur général de l’Aéroport de Libreville (ADL), d’«un salon complètement repensé, (…) plus moderne et enraciné dans la tradition et les valeurs du Gabon».

Moments de la cérémonie d’ouverture officielle du nouveau salon VIP. © Gabonreview

Dans ces nouveaux lieux, les clients bénéficieront d’«un service de restauration moderne et efficace, et d’un niveau de confort de grand standing, à la hauteur du pays et de la Coupe d’Afrique des nations», a assuré le DG de l’ADL, non sans vanter le choix national et continental des matériaux choisis pour la décoration et le mobilier. Pourtant, à l’ADL, où l’on dit prendre en compte les remarques des usagers, la rénovation de ce nouveau salon VIP est «une première étape d’un projet beaucoup plus large», visant à faire de l’aéroport une véritable vitrine du Gabon. Selon François Omouala, président du conseil d’administration de l’ADL, il s’agit, en effet, d’«un vaste programme de restructuration qui aurait pu démarrer il y a quelques années (en 2008, ndlr.) si l’Etat avait donné suite aux insistantes demandes» de l’entreprise. N’empêche, pour l’heure, ses dirigeants disent être satisfaits des travaux réalisés jusqu’à présent. Et le nouveau salon VIP compte parmi les réussites enregistrées au cours de l’année 2016.

Pour sa part, le vice-Premier ministre s’est montré plutôt fier du résultat des travaux de rénovation. Pour lui la réalisation du nouveau salon «montre qu’au Gabon, on est capable de réaliser de grandes et belles choses», tout comme elle tranche avec «le scepticisme de certains dans le pays». Pour le ministre des Transports, ce résultat est conforme à la vision du président de la République et du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), dont le maître mot est «l’excellence».

Les travaux de l’aéroport international Léon-Mba de Libreville concernent également une extension de la structure. Dans les années 1990, lors de sa construction, cet aéroport n’envisageait pas d’accueillir plus d’un million de passagers. Or, en 2016, des études ont estimé le nombre de passagers à plus d’un million. Des risques de saturation sont désormais plus visibles.