Whitney Houston, star américaine de la pop et actrice, s’est éteinte à 48 ans dans l’après-midi du samedi 11 février dernier. Le corps de la chanteuse a été retrouvé inerte dans une chambre d’hôtel de Beverly Hills par l’un de ses gardes du corps.

L’interprète de «I will always love you», «I wanna dance with somebody», «Saving all my love for you» ou encore  de «How Will I Know» qu’elle sort dans le milieu des années 80 et qui la fait connaître à travers le monde, s’est éteinte le samedi 11 février dernier à Beverly Hills. Le corps de l’artiste a été retrouvé dans une chambre d’hôtel à 15h55 heure locale soit 00h55 heure de Libreville. La chanteuse se serait noyée dans sa baignoire.

Whitney Houston quitte ce monde prématurément. L’artiste pop afro américaine est l’une des chanteuses de sa génération à avoir vendu le plus de disques mais également, à avoir connu le plus de désastres dans sa vie privée notamment après sa rencontre avec Bobby Brown, père de son unique enfant, dont  l’union n’aura été qu’une suite interminable de déboires : consommation de drogue et d’alcool, coups et blessures, trahisons sentimentales et sans doute le point de départ de sa descente aux enfers.

L’auteur et interprète a très rapidement sombré suite à toutes ces déceptions avant d’effectuer un retour en 2009 ;  retour qu’elle ratera également. Cette tragique disparition est intervenue à la veille de la cérémonie des 54e  Grammy Awards, les «Oscars» de la musique aux États-Unis, qui lui ont tout naturellement rendu un hommage mérité. Des oscars qu’elle avait remportés à six reprises.

La chanteuse à la plastique irréprochable, que les mélomanes américains avaient surnommé «the voice» (la voix), s’en est allée la voix brisée et le physique abîmé par toutes les substances chimiques et autres alcools qu’elle ingurgitait maintenant à longueur de journée. Triste fin pour cette femme de talent ! Sûr, il y a des rencontres qu’il ne faudrait pas faire dans une vie…