Chaque mercredi de la semaine, à compter du 15 décembre prochain, les agents du ministère des Sports vont consacrer deux heures de la journée de travail à la pratique d’activités physiques et sportives.

Charles Mve Ella pendant sa conférence de presse, le 12 décembre 2016 à Libreville. © Gabonreview

 

Conformément à la volonté de son premier responsable de promouvoir le «sport pour tous», le ministère de Sport a dédié une journée à la pratique d’activités physiques et sportives. «Le ministre de la Jeunesse et des Sports vient d’instaurer, par arrêté du 2 décembre 2016, une journée d’activités physiques et sportives», a annoncé le Secrétaire général de ce département ministériel, le 12 décembre à Libreville.

Prévue le 15 décembre prochain, sur les deux premières heures de la journée de travail, «cette journée va s’étendre progressivement sur l’ensemble du territoire nationale», a poursuivi Charles Mve Ella. «Dès mercredi (15 décembre, ndlr) nous allons démarrer cette journée d’activités physiques et sportive. En bon exemple, la journée sera lancée par la ministre elle-même, qui sera présente chaque mercredi à cette occasion», a-t-il ajouté.

Selon ses explications, l’activité sportive permettra, à ceux qui sont aptes, d’avoir un gain de productivité découlant de leur état de forme. Ensuite, cette initiative permettra de casser le cloisonnement entre agents publics.

«En plus de la pratique l’activité physique, cette journée permettra un raffermissement des relations entre collègue d’un même département ministériel», a argumenté Charles Mve Ella. Selon le Secrétaire général du ministère des Sports, cette initiative s’inscrit dans un processus continu au sein de l’ensemble de services à l’intérieur du pays.

Cette journée traduit également la volonté de ce ministère de favoriser le sport pour tous. «Dans un temps relativement court, nous allons mettre en place une fédération nationale du sport pour tous», a annoncé Charles Mve Ella avant de révéler : «Nous avons commencé à installer les ligues provinciales de cette fédération sport pour tous. Il manque simplement une assemblée générale élective».

Rendez-vous est donc pris pour le 15 décembre prochain à Libreville. Le Secrétaire général du ministère des Sports espère que cette initiative fera école auprès des autres départements ministériels, pour que le gouvernement reflète «un esprit sain dans un corps sain».