Les trois groupes lauréats de la première édition au Gabon du concours ActInSpace ont été primés, lundi 18 juin, par l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (Ageos). Ils représenteront le Gabon à Toulouse, en France, le 27 juin prochain.

Les trois groupes lauréats du concours ActInSpace, le 18 juin 2018, à Nkok. © Gabonreview

 

La première édition du concours ActIngSpace organisée du 26 au 27 mai dernier par l’Ageos, en partenariat avec JA Gabon, a livré ses résultats. 33 participants répartis en 8 groupes ont pris part à ce concours au cours duquel ils bénéficiaient de 24 heures pour présenter une solution à un besoin précis de la population gabonaise. Il a fallu rivaliser d’ingéniosité, d’originalité et d’une certaine maîtrise des nouvelles technologies autour du domaine spatial.

Trois groupes représentés par Andy Boumah-Yovo (promoteur de la startup Africa Drone Ingénierie Service), Tamarah Moutotekema (Wagui) et Rhony Clay Magoulou Nkombi ont su tirer leur épingle du jeu. Ils ont reçu le 18 juin, des mains de Tanguy Gahouma Bekale, le directeur général de l’Ageos, leurs certificats de réussite ainsi que des lots offerts par les partenaires de la compétition.

Moments de la remise des certificats et cadeaux aux lauréats. © Gabonreview

Représentants du groupe 1, le binôme formé par Andy Boumah-Yovo et Sylvère Guetae Mouanga (premier prix) a mis au point ADIS, une utilisation des drones hyperspectraux pour un meilleur rendement agricole. Pour le patron de l’Ageos, leur projet permettrait de soutenir les agriculteurs gabonais et d’être un soutien non négligeable pour le projet Graine, grâce à l’utilisation optimale des images de grande qualité issues des drones. Ces informations permettraient aux agricultures de prendre de bonnes décisions. Grâce à cette solution, en avril dernier, Andy Boumah-Yovo avait également remporté le Concours national de plan d’affaires à Libreville.

Tamarah Moutotekema, Marlyse Mapaga et Benjamin Mamfoumbi du groupe 6 avaient quant à eux présenté une solution de suivi et de productions vivrières à partir des capteurs mobiles. Leur projet a reçu cette année le 2e prix du concours Africa Code Hackathon en Egypte.

«Find me (trouvez-moi)», le troisième projet primé, est une application de géolocalisation et d’adressage mis au point par Rhony Clay Magoulou Nkombi. «L’idée, a expliqué l’Ageos, est de créer un itinéraire entre une personne dans le besoin et des services divers, tels que les urgences médicales, la police secours ou des livraisons à domicile

Satisfait de cette première édition au Gabon du concours ActInSpace, dont la finale internationale est prévue pour le 27 juin prochain à Toulouse, en France (35 pays participants), le patron de l’Ageos a promis que l’aventure ne s’arrêtera pas là. Tanguy Gahouma Bekale a annoncé le lancement, dans quelques mois, d’un incubateur au sein de l’Ageos.

«Ce n’est que le premier pas. Notre ambition est de rendre cette activité viable, aussi bien techniquement qu’économiquement. Cet incubateur, vous en serez les premiers bénéficiaires, et vous allez pouvoir bénéficier de tout l’appui nécessaire pour finaliser vos projets, d’autant que nous avons des partenaires de taille telle que la Nasa. Nous espérons qu’avant la fin de l’année en cours, vos applications soient lancées, et qu’avant la fin de l’année vos projets soient rentables», s’est-il adressé aux lauréats.