Les villageois de Dario près de Bifoun siphonnent, pour le revendre, de l’huile rouge d’un camion d’Olam/GSEZ s’étant renversé dans la zone, ce 23 août dans l’après-midi.

© Gabonreview

 

Villageois siphonnant la cargaison du camion-citerne, le 23 août 2018 à Darlo, près de Bifoun. © Gabonreview

Un camion citerne d’Olam a été l’objet d’un accident ce 23 août aux environs de 14h près de Dario, dernier village du Moyen-Ogooué avant d’entrer dans l’Estuaire. Plus exactement, Dario se situe à 5 kilomètres de Bifoun.

Selon les villageois, le drame est intervenu aux alentours de 14h. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée. Mais le chauffeur, blessé et ayant perdu connaissance, a été transporté vers la structure hospitalière la plus proche.

Deux heures après l’accident, aucun élément des forces de l’ordre n’était sur place. Encore moins de responsable d’Olam/GSEZ. Une aubaine pour les riverains de Dario, qui s’affairaient à recueillir l’huile de palme rouge de la citerne du camion pour le revendre aux voyageurs. C’est un fait devenu coutumier : lors des accidents sur les routes du Gabon, que ce soit à Libreville ou à l’intérieur du pays, les badauds accourent et dépouillent ou subtilisent aux accidentés argent, téléphones GSM, bijoux et montres et autres bien transportés.

Selon toute vraisemblance, le camion partait de l’usine d’Awala pour celle de Lambaréné, en vue de livrer l’huile rouge pour raffinage.