Si ses athlètes et sportifs en Handisports, Tennis de table et Judo aux 8e Jeux de la Francophonie, ont été en grande majorité éliminés, le 25 juillet 2017 à Abidjan, le Gabon a tout de même pu arracher une médaille d’argent au lancer de poids féminin.

© Gabonreview

 

Handisports, l’handicap 

Le Gabon s’est fait éliminer une nouvelle fois en Handisports, le mardi 25 juillet 2017 au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Couru sur  200 m dans la série 3, l’épreuve a été remportée par l’Ivoirien Fréderic Kimou Addoh. Vétéran de la discipline, cet ancien étudiant de l’Université d’Abidjan aura largement dominé l’épreuve, franchissant la ligne d’arrivée avec un chrono de 23’52.

© Gabonreview

Sur les 6 athlètes alignés, le Gabonais Davy Moukagni aura, quant à lui, franchi la ligne d’arrivée en 5e lieu avec un temps de 25’54. Il a donc été éliminé d’entrée de jeu.

Tennis de table : fin des haricots pour Andy Bringaud et Ruth Cyriella Mihindou

Jouant au début de la compétition en simple messieurs et simple dames, Andy Bringaud et Ruth Cyriella Mihindou, n’ont pas atteint les quarts de finale en tennis de table. Andy Bringaud, le jeune espoir gabonais de la discipline, a d’abord eu tout le mal du monde à se défaire de Christ Bienatiki, le Congolais. Beaucoup plus âgé, celui-ci avait croisé la raquette, par le passé, avec le coach du Gabon en la discipline, selon les commentaires entendus dans le camp gabonais. D’une grande expérience, le Congolais a donc battu le débutant gabonais (15 ans) par 3 matchs à zéro. Andy Bringaud a ensuite affronté, avec beaucoup de difficultés, son adversaire suivant, le Guinéen Maret Camara. Malgré sa victoire sur ce dernier (trois manches à deux), il n’a pu se qualifier du fait de la victoire, auparavant, du Congolais sur le Guinéen. Ce triomphe a signé l’élimination du jouvenceau gabonais.

Coéquipière d’Andy Bringaud en double mixte et par équipes au début des jeux francophones d’Abidjan, Ruth Cyriella Mihindou a été sèchement battue par la Roumaine Georgiana Zaharia, sur trois manches (11-0, 11-1 et 11-0). La jeune Gabonaise a également courbé l’échine face à la Mauricienne Shwaree Nade Jalim et à l’Ivoirienne Lisette Kouadio. Fin des haricots pour le Gabon du tennis de table.

Lancer de poids : l’argent 

Ce n’est sans doute pas au lancer du poids féminin que le Gabon comptait remporter une médaille. Pourtant, le premier trophée dans cette compétition a été ramené par Carine Mekam Ndong, grâce à un lancer de 15,34 m. Si la Gabonaise a gagné une médaille d’argent, celle en or est revenue à la Camerounaise Auriol Dongmo Mekemnanga avec un lancer à 17,68 m.

Judo : bredouille 

Alors qu’ils s’en étaient bien sortis lors du premier tour, les judokas gabonais ont progressivement fait naufrage durant les étapes suivantes. Ainsi, ni Kara Ada (-52 kg), ni  Marc Ndong Nze (-66 kg), qui devaient passer par les repêchages pour pouvoir accéder au bronze, n’ont pu passer au tour suivant. Idem, lors d’une demi-finale fort disputée, pour Corinne  Ewola (-48 kg).  Les compétiteurs gabonais sont ainsi ressortis bredouilles du Parc des Sports d’Abidjan.