La 2e édition de la caravane de solidarité dénommée «1 jeune 1 sourire» a eu lieu du 22 au 24 décembre dans des centres d’accueil d’orphelins et d’enfants en difficulté de Libreville et d’Akanda. L’ancien footballeur international gabonais Stéphane Nguema et l’artiste Franck Ba’ponga y ont pris part.

Moment de la caravane de solidarité «1 jeune 1 sourire», avec les jeunes des orphelinats. © D.R.

 

La caravane de solidarité «1 jeune 1 sourire», à Angondé et à Lalala. © D.R.

Lancée l’an dernier, la caravane de solidarité dénommée «1 jeune 1 sourire» a connu sa 2e édition du 22 au 24 décembre. Ce sont les communes de Libreville et d’Akanda qui ont accueilli cette année cette caravane, et particulièrement les orphelinats Les petits anges de Dieu (Angondjé) et La Maison de l’espérance (Lalala).

Initiée par Joan Ebaye, animateur de télévision et manager général de la structure BJ Com&Events, la caravane «1 jeune 1 sourire» se veut désormais un événement annuel au profit des enfants défavorisés de Libreville et de ses environs. «Son but, comme son nom l’indique, est de redonner le sourire aux jeunes vivant dans la précarité, notamment ceux recueillis par les différentes structures existant sur place. Nous nous intéressons aussi aux jeunes enfants handicapés défavorisés, en leur apportant notre modeste aide, avec des dons en matériels divers et en produits de première nécessité. Nos principales cibles, ce sont véritablement ces jeunes enfants qui ont perdu le sourire et qui croient avoir été abandonnés», indique l’initiateur.

Pour l’édition 2018, plusieurs activités ont été organisées, raconte Joan Ebaye. «Durant cette 2e édition de la caravane, il était question pour le comité d’organisation et les partenaires associés d’offrir aux jeunes des animations avec la prestation d’artistes gabonais, tout en mettant un accent sur la formation et ses avantages, y compris pour les jeunes défavorisés, qui constituent d’ailleurs une des meilleures voies de sortie pour ces derniers. Les pensionnaires des établissements visités ont notamment reçu quelques conseils donnés par des personnes exerçant dans des structures spécialisées.»

De même, dans le cadre de cette caravane, un match de football dénommé «le Trophée de la solidarité» a été organisé. Celui-ci a opposé l’orphelinat Les petits anges à l’orphelinat la Maison de l’espérance, qui s’est soldé par la victoire du second cité (2-0). Le match s’est joué en présence de l’ancien footballeur international gabonais Stephane Nguema, parrain de l’édition. L’artiste rappeur Frank Ba’ponga était également de la partie.